Au commencement...

Après une formation de mécanicien, Alfred Antille s’exila en 1928, aux USA, suivant en cela, l’exemple d’une partie de sa famille qui l’avait précédait d’une année. Les premiers pas dans ce Nouveau Monde ne sont pas faciles. “I want to work” savait-il dire à la recherche d’un emploi dans un pays où apparaissait déjà le spectre du chômage. Pourtant, bien vite, il trouve du travail à New York et perfectionne ses connaissances en mécanique sur les rutilantes Chrysler et autres Buick.

1935

Le monde sombrait dans la crise. Alors que les USA lui offrent la naturalisation, il prend la décision de regagner le Vieux-Continent et la Suisse en particulier.
Le jeune homme a mûri et décide d’ouvrir son propre garage, au milieu des vignes, à l’ouest de Sierre.

Malgré sa bonne volonté, son courage et son désir de bien faire, son entreprise vivote et des jours plus sombres encore se préparent.

En 1939, le trafic automobile diminue toujours davantage et l’exploitation du garage en elle-même devient aléatoire. Alfred Antille compense ce manque d’activité par l’exploitation et la vente de charbon de bois.

De nouvelles perspectives s’ouvrent après la guerre, lorsque Alfred Antille se voit confier la représentation des marques AUSTIN -  MG - VAUXHALL - STANDARD et PONTIAC. Ces véhicules, loin de créer l’unanimité dans le coeur de la clientèle de l’époque, poussent Alfred Antille à opérer de nouveaux choix.

Dès 1948

Il devient Agent général pour le Valais des voitures VW. Ces nouvelles perspectives nécessitent l’agrandissement de son garage.

Avec les années 1950, la prospérité renaît. Le parc automobile augmente rapidement. Le génie de construction, ainsi que les qualités exceptionnelles de longévité et de fiabilité de la “Coccinelle” font merveille et conviennent parfaitement à la topographie du Valais.

Les ventes augmentent et déjà de nouveaux besoins apparaissent. Efficacement secondé par son épouse, Alfred Antille bâtit un réseau de distribution disséminé dans son territoire de responsabilité “le Valais”.

En 1955

Il construit le Garage Olympic à Sion.

En 1963

Alfred Antille, peu après les travaux de la construction de la route de Sion, batît à Sierre l’immeuble entre l’avenue de France et le nouvel axe routier menant en direction du centre-ville.

En 1972

Une nouvelle construction voit le jour à Sierre. Situé à l’arrière des bâtiments existant, il s’agit du Garage Apollo. Il est destiné à la représentation et au service après-vente des voitures AUDI-NSU. Dès 1982, les Garages Olympic et Apollo sont reliés et ne forment plus qu’un.

En 1975

De nouveaux développements se concrétisent à Martigny par l’inauguration d'un nouveau Garage Olympic, sis à la route du Léman 43.

En 1995

Les surfaces d’exposition devenant étroites, le Centre d’exposition VW - Audi - Porsche ouvre ses portes à Sierre à la Rte de Sion 43. Le bâtiment principal regroupe dorénavant les ateliers de réparations, le magasin de pièces détachées, le shop BP ainsi qu’à l’étage les locaux des services administratifs du groupe.

En 1997

Distribution exclusive de la marque Audi à Sion sous la raison sociale Garage P. Antille S.A. dans les bâtiments à la route de Riddes.

En 2001

Ouverture du Garage P. Antille S.A. à Martigny pour la représentation de la marque Audi dans le Bas-Valais.

Avril 2006

Inauguration du Centre Porsche Sierre à la route de la Bonne-Eau 2.Cette nouvelle infrastructure d’exposition et de réparations Porsche a pris place dans l’enceinte des locaux baptisés Garage Apollo en 1972.

En 2007

Le garage du Léman SA, à Sion, concessionnaire de la marque Seat et propriété du Groupe Amag, passe dans les mains du Garage Olympic A. Antille SA. Grâce à cette aquisition, le Garage Olympic est heureux de représenter la marque Seat. Il abrite également le Centre utilitaire de VW pour le Valais romand.

En 2014

Inauguration d'un nouveau Garage VW et Skoda à la Rue du Levant 151 à Martigny. Cette nouvelle infrastructure correspond pleinement aux besoins futurs des marques précitées et remplace le site devenu trop exigü de la route du Léman 43.