Interview avec Romain Bourgeois

Qui nous présente son auto-moto-école valaisanne

Q1. Peux-tu te décrire en quelques mots ?

Je m'apelle Romain Bourgeois. Depuis plus de 33 ans, je me passionne pour mon métier de professeur d’auto-moto écoles Romain Bourgeois. Pour moi, ce n’est pas un travail mais une véritable passion. Mon papa était moniteur d’auto-école ; j’ai connu cela depuis mon plus jeune âge. Cela m’est tombé dessus tout petit et depuis c’est toujours la même envie qui m’anime. Par exemple, lorsque qu’un ou une nouvel (lle) élève se présente, c’est toujours comme si c’était la première fois.

Q2. Peux-tu nous présenter ton entreprise ?

Nous sommes une équipe dynamique : Cyril, Michel, Jérôme, Ricardo, Jean-Daniel et Jean m’accompagnent dans cette aventure. Nous développons à la fois les cours de samaritain, les cours de voiture et de moto, les cours obligatoires et les cours privés qui se développent de plus en plus. Notamment grâce à une forte demande de femmes qui souhaitent passer leur permis moto. Nous accompagnons nos élèves jusqu’au jour de l’examen.

Q.3 Quelles compétences sont nécessaires selon toi pour exercer ton métier ?

Je dirais que la patience et la sociabilité sont des compétences clés. Dans ce métier, il faut aimer les gens et être tolérant. De plus, avec une bonne organisation, nous essayons d’être les plus réactifs. Par exemple, pour gérer les annulations de dernière minute avec le COVID.

Q4. Quels sont les points forts de ton Auto-Ecole ?

Premièrement, nous avons une capacité d’accueil avec un plus grand nombre d’élèves. Le fait d’être plusieurs moniteurs constitue un atout pour répondre à toutes nos demandes d’examen.
Deuxièmement, notre école est bien située puisqu’elle est juste en face de la gare de Martigny, ce qui facilite l’accès pour tout le monde.
Troisièmement, nous sommes toujours ouverts même pendant les vacances. Ainsi, nous offrons de la disponibilité.
Quatrièmement, les gens qui viennent chez nous recherchent un sourire, une bonne humeur. C’est ce que nous leur apportons tous les jours.

Q5. Qu’est-ce qui te plait le plus dans dans ton métier ?

La transmission c'est-à-dire apprendre à ces jeunes à se déplacer en voiture en toute sécurité. Notre volonté est de conserver des rapports humains. Par exemple, j'ai des toujours nouvelles de mes anciens élèves, comme Sébastien Pugliano, ancien élève de notre Auto-Ecole. Il gère aujourd’hui ma flotte de voitures au Garage Olympic de Martigny.

Q6. À quoi ressemble le succès pour toi ?

Pour moi, le succès passe par la reconnaissance, ce sont les personnes satisfaites de notre travail au quotidien. Et lorsque je fais passer le permis aux enfants des parents que j’ai reçu il y a des années (Rires). Ils font partie de la la même lignée familiale, cela m’éclate.

Q7. Qui coacherais-tu cette semaine et sur quel aspect ?

Sébastien Pugliano pour la vente (Rires)

Q8. Comment as-tu connu le Garage Olympic de Martigny ?

Par Sébastien Pugliano, qui est un ancien élève.

Q.9 Quelles sont les raisons qui t'ont poussé à acheter tes véhicules au Garage Olympic de Martigny,plutôt qu’ailleurs ?

Tout d’abord, nous sommes bien reçus. Le garage est spacieux, l’emplacement est idéal et le personnel est sympathique. Ils sont toujours très réactifs en cas de besoin. A ce jour, nous avons 4 Skoda automatiques et manuelles. Ce sont 2 Fabia et 2 Octavia.

Q.10 Qu’as-tu retenu de ton expérience au Garage Olympic (professionnellement et humainement )?

Ce sont des gens qui me ressemblent tout simplement.

Q11. Avec qui ferais-tu de la route cette semaine ?

Avec toi. (Rires).

Merci pour ton témoignage !

Entretien mené par Claire Vizit, responsable communication au Garage Olympic.